samedi 2 février 2008

AMAP'tite dame!

C’est quoi une AMAP ?
AMAP : Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne.
Les AMAP sont une solution écologique, économique et conviviale pour se procurer chaque semaine ou chaque mois (pour de la viande) des aliments sains et savoureux directement depuis la ferme. Les AMAP soutiennent les producteurs locaux engagés dans une démarche d’agriculture paysanne (Charte des AMAP). C’est un contrat solidaire, basé sur un engagement financier des consommateurs, qui payent un abonnement sur une période définie et un type de production. Ce système fonctionne sur le principe de la confiance et d’engagement mutuel entre un producteur et un groupe de consommateurs. Grâce à ce système les consommateurs ont accès à des produits de qualité. Ils reprennent, par exemple, l’habitude de manger des légumes de saison, ont accès à des produits du terroir et ont un lien privilégié avec le producteur. En adhérant à une AMAP vous garantissez au fermier un revenu et l'assurance de l'écoulement de sa production. Vous contribuez également à la valorisation et au maintien de son activité agricole.

Fonctionnement d’une AMAP

Le consommateur paie par avance une part de la récolte de la ferme qui sera partagée entre les membres de l’AMAP. Le prix est fixé au départ entre le producteur et les consommateurs en fonction des coûts de production et de distribution.
L’agriculteur livre ses produits fraîchement ramassés une fois par semaine, sur un lieu de distribution choisi d’un commun accord (sur la ferme ou en ville). Les abonnés composent ou reçoivent leur panier qui correspond au partage de la récolte de la semaine. Un panier est généralement constitué pour subvenir aux besoins d’une famille de 4 personnes. Légumes, fruits, viandes, oeufs et produits laitiers peuvent être disponibles sous forme d’AMAP. Des liens se créent entre le producteur et les consommateurs lors des distributions et des visites à la ferme. Des discussions s’engagen
t sur les modes de production et de consommation lors d’organisation de fêtes ou de réunions.

Comment et pourquoi consommer autrement ?
· Pour maintenir les agriculteurs nourriciers proches de nous.
· Pour renouer avec les savoirs faire traditionnels.
· Pour produire dans le respect des ressources naturelles et nourrir sainement le plus grand nombre.
· Pour retrouver une harmonie dans le paysage.
· Pour transmettre aux générations futures une terre vivante.
· Pour retrouver le goût des légumes et le rythme des saisons.

· Pour préserver les variétés anciennes et les espèces vivantes.
· Pour nous retrouver ensemble et remettre les pieds sur terre.

Le producteur s’engage à….

· Travailler en toute transparence et propose une diversité de produits de saison dans le respect de la charte des AMAP.

· Partager équitablement la récolte entre les abonnés.

· Diminuer, dans la mesure du possible, la quantité de pesticides, d’insecticides et d’engrais chimiques.


Les consommateurs s’engagent à…

· Adhérer au moins pour une saison et payer d’avance pour une période définie à l’avance (de 6 à 8 mois en fonction du type de production).
· Prendre part, dans la mesure de leur disponibilité, au bon fonctionnement de l’AMAP, à participer à l’organisation des distributions et des animations à la ferme.
Le rôle du comité est d'assurer les liens avec le producteur pour la communication et l'information, de rechercher d'autres consommateurs
, de prendre les inscriptions, d'organiser la distribution, etc.

Mon panier cette semaine
Je reçois un panier légumes par semaine. La ferme qui me les p
rocure produit non seulement en agriculture biologique, mais travaille en plus en biodynamie. Un panier contient une quantité suffisante pour 4 personnes. En voilà une partie en photo (j'en donne la moitié à mes parents et je n'ai pas tout photographié).
Sur la photo il y a : chou pointu, mâche, pourpier, navet jaune, panais, carottes, pommes de terre (2 variétés), pommes. Les carottes notamment ont un goût sublime, absolument rien à voir avec les carottes industrielles. D'ailleurs, c'est la carotte qui vient de cette ferme-là particulièrement qui est l'ingrédient principal de l'entrée "La Carotte" proposée par le restaurant le Bistrot des Saveurs à Obernai (cf la revue du blog Beau à la louche).

Parce que les images parlent parfois plus que les mots, allez donc voir des extraits de l'émission "Vu du ciel" de Yann Arthus-Bertrand du 4 décembre 2007 en cliquant ici.
Puis cliquer à droite : "6 milliards d'hommes à nourrir" ; parmi les sujets de l'émission dans la liste à gauche, choisir "AMAP, une solution" [les sujets sont tous intéressants : "l'enfer des poulets" et "élevage intensif de porcs" font vraiment mal au coeur ; "les limites de la révolution verte et "les sols se meurent" sont atterrants] puis cliquer sur "voir un extrait".

5 commentaires:

clara a dit…

merci ! je n'ai plus qu'à me renseigner pour ma région, effectivement j'en avais entendu parler mais ne l'ai pas encore pratiqué

Flo a dit…

J'ai essayé une AMAP près de chez moi, super sympa ! Mais les quantités bien trop grandes pour nous deux... pas trouvé de personnes pour le partager chaque semaine... dommage :-(

Tit' a dit…

Mééé, moi aussi je veux une AMAP pour faire du pain... du bon pain de légumes, bien sûr ! Wharf ! Wharf ! Wharf !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Je me suis renseignée pour l'AMAP la plus proche de chez moi, mais le système est quand même assez contraignant, et les quantités semblent un peu trop importantes pour deux personnes... Dommage.

aurélie a dit…

tu es inscrite à quelle amap, si ce n'est pas indiscret?