vendredi 21 mars 2008

Deuxième essai avec l'ail des ours

Hier, comme prévu, il y'avait encore de l'ail des ours dans le panier de mon AMAP. J'ai donc décidé de dépoussiérer un vieux classique d'Alsace en préparant un kassler au boursin à l'ail des ours. Le kassler est une viande de porc fumée et salée qu'on retrouve dans plusieurs spécialités d'Alsace dont la choucroute.

De retour de l'AMAP (de haut en bas et de gauche à droite) :
pourpier, épinards, mouron, ail des ours, roquette, cresson



Recette pour 2 personnes :
500g de kassler, une pâte brisée, 1/3 bouquet d'ail des ours, 1/2 boursin ail & fines herbes (paquet de 150g).
Préchauffer le four à 200°C. Couper la "peau" du kassler. Faire pocher pendant 10 minutes. Cette étape permet de précuire et désaler la viande.
Pendant ce temps, émincer l'ail des ours et le mélanger au boursin.


Sortir la viande de l'eau, y couper 3 grosses encoches ; y répartir le boursin.


Envelopper le tout dans la pâte, piquer avec une fourchette, enfourner. Cuire 20-25 minutes (surveiller quand pâte est bien dorée).


J'ai servi le kassler en croûte avec des pommes de terre sautées façon papa et de la salade composée de roquette, cresson, pourpier et mouron, avec vinaigre balsamique et huile de noix. J'aurais pas du y mettre le cresson, beaucoup trop dur à mâcher... D'où l'expression : se faire du cresson... heu, du mouron! ;)

4 commentaires:

Julie a dit…

I feel completely gauche commenting in English, and I wish I had been a more serious French student because then perhaps I could read the text accompanying these beautiful pictures. At any rate, your blog looks beautiful and thank you for stopping by to comment on mine.

clara a dit…

je n'ai toujours pas réussi à avoir un panier : je vais renouveler ma demande, ça me fait envie ton panier.
bon week end bonne cuisine

loukoum°°° a dit…

J'aime beaucoup, je note cette idée pour la reprendre un de ces quatre

Véro C.Métisse a dit…

Ca fait plus d'un an que j'ai dit qu'il fallait que je m'inscrive dans une AMAP... Il va vraiment falloir que je me décide!
Ton plat a l'air succulent, je ne connais pas l'ail des ours (le mouron non plus, tiens d'ailleurs, enfin pas celui qui se mange...) mais à part ça les autres saveurs m'ont l'air d'aller parfaitement ensemble !